Tel: 07 81 36 29 91

Présentation du testeur d’humidité ou « humidimètre »

testeur humidite humidimetre

Je mesure ici, la taux d’humidité du mur afin de déterminer si l’auréole visible est ancienne ou si l’humidité perdure dans le mur.

Cet outil, peu connu de grand public se révèle pourtant être très utile dans mes diverses interventions liées à la recherche de fuites d’eau, de détection d’infiltrations et dans certains cas de simple phénomène de condensation.

Je parle, bien sur comme le titre de cet article le précise du testeur d’humidité encore nommé humidimètre.

Il est fréquent de voir apparaître une tache d’humidité sur un papier peint, par exemple. Cela ne signifie pas pour autant que le mur est encore humide, il peut s’agir tout simplement d’une trace résiduelle dans le meilleur des cas.

Mais dans le cas, contraire l’écran du testeur d’humidité fera apparaître le taux d’humidité mesuré, laissant alors présager un problème de fuite ou d’infiltration à résoudre.

C’est en général l’une des premières étapes dans le cadre d’une recherche de fuite d’eau.

Mesurer avec précision le taux d’humidité d’un matériau permet aussi d’évaluer le risque de voir apparaître de la moisissure et des champignons.

Ce qui devient alors problématique pour les matériaux mais aussi dans de rares cas heureusement, dangereux pour la santé des habitants.

 

Les types de testeur d’humidité :

Même si l’utilité finale de cet outil reste le même, il en existe de 2 types :

L’humidimètre classique qui délivre un très faible courant électrique dans le matériau en contact, et mesure sa conductivité.
Plus le matériau est humide et plus le courant passe. Cette version du testeur d’humidité, peu onéreuse et destinée aux particuliers, peut se révéler, dans de nombreux cas, partiellement ou complètement inefficace en fonction de la situation et des divers matériaux à analyser.

L’autre version de cet outil est l’humidimètre thermique, qui utilise les micro-ondes (comme votre four à micro-ondes) . Le principe des micro-ondes est qu’elles sont capables d’agiter les molécules d’eau. Cet appareil se révèle être bien plus précis et peut mesurer des infiltrations en profondeur. C’est, vous vous en doutez,  cette version destinée aux professionnels, que j’utilise.

J’espère avoir répondu aux questions que vous pourriez vous poser à propos de cet outil.

Pour plus d’informations ou toutes autres demandes contactez-moi

Présentation et fonctionnement de la caméra thermique

En tant que spécialiste de la recherche de fuite d’eau non destructive, je suis souvent amené à devoir localiser des fuites d’eau dans des murs, des cloisons ou bien même directement dans un plancher.
Il n’est pas rare que j’utilise une caméra thermique afin de repérer les baisses ou les hausses (en cas de fuite d’eau chaude) de température.
Je vous présente donc aujourd’hui en quelques mots le déroulement d’une Recherche de fuite d’eau non destructive par caméra thermique.

Cette technologie offre l’avantage d’une mise en place rapide, parfaitement non invasive et qui offre un taux de réussite très élevé dans de nombreux cas de figures.

 

Recherche de fuite par caméra thermique, la Thermographie.

 

Camera thermique

J’ai réalisé cette photo, juste avant d’utiliser cette caméra pour localiser une fuite qui derrière cloison.

La caméra thermique permet de rendre visible à l’œil humain, par l’intermédiaire de son écran LCD, un changement de température provenant d’une fuite dans un espace cloisonné et ceci même s’il est pourtant bien isolé.
Cette Technique se nomme la thermographie.

 

Prenons l’exemple d’un plancher chauffant, les tuyaux de chauffage serpentent dans le plancher et permettent une répartition homogène de la température.
Mais lorsque avec le temps un raccord commence à fuir, l’eau se propage alors doucement dans le plancher sans que l’on ne s’en aperçoive, au moins dans un premier temps, pour finalement envahir une large zone qui deviendra humide.

 

Il devient alors très difficile de localiser précisément le raccord à réparer puisque l’ensemble du plancher semble révéler un problème d’humidité.
Localiser précisément cette fuite d’eau est pourtant capitale afin de pouvoir effectuer par la suite une intervention à l’endroit précis ou se trouve le raccord ou le tuyau d’eau à réparer.

 

C’est à ce moment que la caméra thermique se révèle particulièrement adaptée.

 

En effet l’eau qui circule dans les tuyaux, dans le cas du plancher chauffant, est chaude. En se rependant dans le plancher celle-ci se refroidit vite et forme une étendue d’eau de plus en plus froide.
Il suffit alors de repérer via l’écran LCD de la caméra thermique une étendue d’eau chaude, représenté de couleur orange ou rouge au entourée  d’une large étendue d’eau froide, représentée en bleu pour localiser la zone de la fuite.
Enfin un dernier contrôle visuel sur l’écran LCD nous permet de repérer le passage du tuyau de chauffage représenté en rouge vif au cœur de la zone de fuite.

Dès lors que la Recherche de fuite d’eau non destructive par caméra thermique est effectuée, il devient simple d’intervenir sur le problème en limitant les travaux nécessaires à la plus petite zone possible.
Vous pourrez ainsi profiter de votre plancher chauffant encore pour de nombreuses années.

Bien sur je parle ici de plancher chauffant afin d’étayer mon article avec un exemple concret, la caméra thermique se révélera utile de dans nombreux autres cas.

Pour plus d’informations, contactez-moi

 

Présentation de la Caméra d’inspection

Afin de répondre aux questions que l’on me pose le plus souvent je vous présente aujourd’hui la Caméra d’inspection ainsi que son fonctionnement.

La Caméra d’inspection se révèle être un outil fiable lorsqu’il s’agit d’effectuer une recherche de fuite d’eau non destructive.
Elle est aussi très efficace pour localiser avec certitude une fuite dans une cuve par exemple.

Cette caméra est simple à mettre en œuvre, ce qui assure une intervention rapide même dans des lieux étroits et ou difficilement accessibles.

La caméra d’inspection se compose de 4 éléments principaux :

 

camera d'inspection

Je m’apprête ici, à contrôler une canalisation extérieure en infiltrant la caméra par la grille d’évacuation devant la porte de garage du pavillon.

La caméra miniature haute résolution optimise la détection de fissures et permet de suivre toutes sortes de canalisations. Elle poursuit son chemin même si la canalisation est constituée de plusieurs angles. La caméra est également équipée de LED qui assure un éclairage optimal afin de filmer dans l’obscurité la plus totale.

Le câble vidéo de plusieurs dizaines de mètres (30 à 40 m selon le matériel) afin d’inspecter une grande zone en une seule fois pour ne rien manquer.

L’écran de contrôle qui permet de visualiser en temps réel ce que « voit » la caméra et d’identifier à coup sur une fuite éventuelle.

L’enregistreur permet quant à lui de conserver les images captées par la caméra afin de pouvoir les présenter à votre assurance par exemple ou à tout autre professionnel.

 

En laissant courir la camera dans les canalisations il est possible de détecter toutes fuites ou fissures sans le moindre travaux.

Cet outil se révèle particulièrement utile pour identifier une ou plusieurs fissures laissant échapper de faible quantité d’eau, mais qui sur la durée provoquerait en plus d’une augmentation de votre facture d’eau, des dégâts dépassant largement le coût de la recherche de fuite et de la réparation.

Retrouvez-moi bientôt pour un nouvel article vous présentant un autre outil de mon arsenal anti-fuite.

Pour plus d’informations, contactez-moi

Pourquoi mes radiateurs ne chauffent qu’à moitié alors que ma chaudière est récente ?

On me pose beaucoup cette question. La première chose à savoir, est qu’un circuit de chauffage peut se comparer à un moteur de voiture. Je m’explique : lors de la révision chez le garagiste, ce dernier remplace l’huile de votre moteur. Il en est de même pour le circuit de vos radiateurs car une chaudière fonctionne en circuit fermé et donc avec la même eau depuis l’installation. Et à force cela entraîne forcément des dépôts dans les radiateurs ce qui nuit au bon fonctionnement de votre système de chauffage.

Mon conseil : au minimum faite un désembouage tous les 10 ans et un rinçage de l’installation tous les 5 ans afin d’optimiser le rendement de votre chaudière et d’en limiter la dégradation.
Pour plus d’informations, consultez mon offre promotionnelle de désembouage haute pression.

Dois-je couper l’eau et le gaz avant de partir en vacances ?

Un dégât des eaux provient le plus souvent d’une fuite sur canalisation d’eau chaude ou eau froide (toutes arrivées d’eau en cuivre, acier, per, multicouche..) ou d’une évacuation d’eau (siphon, pvc, fonte….). Ceci engendre souvent des dégâts considérables qui peuvent être évités.

D’ailleurs les assureurs, pour se couvrir, peuvent exiger qu’en cas d’absence temporaire ou prolongée de votre part, vous coupiez l’eau. Mon conseil : quoi qu’il en soit de votre contrat, je vous conseille de couper l’eau lors d’une absence supérieure à deux jours. Pour cela, coupez l’arrivée à votre compteur d’eau générale et ensuite et seulement ensuite, ouvrez deux robinets (si maison un a l’étage et un au rez-de-chaussée) et un (si appartement) en mode eau chaude et eau froide jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’eau qui coule ce qui permet de décompresser l’installation. Bien évidemment après cette opération réalisée, fermez les robinets que vous venez d’ouvrir.

Pourquoi faire entretenir ma chaudière par un professionnel ?

L’entretien annuel d’une chaudière permet de vérifier l’état général de votre chaudière et de pouvoir justifier à votre assurance son bon fonctionnement et sa non-dangerosité.

Mon conseil : ne négligez pas cet entretien car un test au monoxyde de carbone est réalisé ce qui évite bien des désagréments.